Littérature

J’ai lu Tess of the D’Urbervilles, de Thomas Hardy

Tout a commencé par des fragments, ceux que j’ai vu de l’adaptation de Roman Polanski*, sur Arte, un soir où je n’avais pas le temps de regarder la télé. Mais mon attention a été littéralement happée par le regard de Nastassja Kinski, qui interprète Tess dans la version filmée. Je ne sais pas si j’aime… Lire la suite J’ai lu Tess of the D’Urbervilles, de Thomas Hardy

Chansons·Réflexions

Watching « Amy »

What is it about this documentary that has been haunting me ever since I saw it? Of course, the sheer reflection of Amy Winehouse’s life, from her fresh beginnings to the saddening spiral leading to her untimely death, is heart-renting. In a first mental step, one might grapple with a depressing feeling of waste. Think of… Lire la suite Watching « Amy »

Littérature

Atelier d’écriture Bric à Book 231 –Ferme les yeux

Aujourd’hui pour la première fois, je participe à l’atelier d’écriture proposé par Leiloona du blog Bric à Book
Il s’agit de s’exprimer à partir d’une image. Voici celle de cette semaine.

 

roue-concorde-atelier-231-1

Ferme les yeux.

Peu à peu, tout, les clameurs de la foule de badauds, le clignotements des lumières de foire, la musique des attractions, peu à peu, tout s’aligne sur le rythme de ton coeur.

Inspire, expire.

Ouvre les yeux.

Au loin tu distingues les lumières de la ville; tu t’oublies dans l’immensité de leur scintillement. Elles dansent au rythme du picotement de tes doigts, de tes pommettes.

Ferme les yeux.

Qui est monté à côté de toi?

Cette fois-ci c’est une jeune  femme. Coudes sur la barrière de sécurité, tête penchée sur la main, écouteurs qui dépassent de son écharpe. Est-ce que la grande roue va réussir à lui lessiver la tête, à elle?

Ferme les yeux.

De toute façon, à présent, les bruits environnants, le mordant du vent, l’éclat des illuminations, tout est imprimé en toi à l’allure de la grande roue.

Ferme les yeux.

Encore quelques tours de roue, monter et descendre par degrés, inspirer et respirer.

Ferme les yeux.

 

 

Littérature

J’ai relu Sense and Sensibility, Jane Austen

Je ne me souviens plus bien ce qui m’a poussée à me lancer dans la relecture de Sense and Sensibility. Ça m’a prise un jour, comme ça, sans crier gare. Sur le moment, ça m’a paru être une bonne idée. D’ailleurs, j’étais plutôt enthousiaste, au début, il faut le dire, et cela se reflète dans… Lire la suite J’ai relu Sense and Sensibility, Jane Austen

Littérature

I’ve read Sense and Sensibility again and I don’t know why I did it.

It all felt like a good idea. Why not read again one of those good old classics I had found so much interest in as a teenager? My intensive reading of Pride and Prejudice had been an enriching and pleasing experience, so why not live it again with another one of Austen’s masterpieces?   Well,… Lire la suite I’ve read Sense and Sensibility again and I don’t know why I did it.

Littérature

Le Prezi du lundi! avec Miserere, de Jean-Christophe Grangé

Je lis très rarement des polars. C’est une des raisons pour laquelle j’apprécie autant les lectures communes de La Critiquante, qui me permettent d’élargir mes horizons de lecture. Vous trouverez  ci-dessous une présentation qui résume mon expérience de lecture. Et vous, êtes-vous un.e fan de Jean-Christophe Grangé?